Quelles sont les points de vigilance des travaux de maçonnerie ?

Lors de la construction d’un bâtiment, il est essentiel de bien étudier le projet avant de commencer la construction proprement dite. En effet, les travaux de maçonnerie peuvent être l’origine des sinistres dans un bâtiment. Les accidents ou l’effondrement de tout ou une partie de la construction peuvent coûter cher. En clair, un travail de réparation dû à une erreur d’étude de faisabilité et de conception de travaux ainsi qu’un manque de précautions peut demander un investissement énorme. Sur ce, pour éviter une dépense supplémentaire et pour prévenir les accidents, il convient de connaître les points de vigilance des travaux de maçonnerie.

Vérification des matériaux et des armatures

La première chose à faire lors d’une construction de bâtiment est de vérifier si les matériaux à utiliser sont techniquement adaptés aux charges appliquées sur le bâti. Au fait, les matériaux pour les travaux de maçonnerie ont fortement évolué. Ils ont acquis des caractéristiques plus performantes. Pour un travail de qualité donc, il convient d’analyser ce point et de contacter un maçon expert. Suite à cela, il s’avère aussi obligatoire de s’assurer que les armatures sont bien suffisantes pour supporter tout l’ouvrage. Sans la présence des chaînages et raidisseurs satisfaisants, votre structure peut se déformer facilement. D’ailleurs, un mauvais recouvrement des armatures peut entraîner des conséquences néfastes. Le contrôle de l’ouvrage est donc à faire afin de savoir s’il est bien soutenu ou nécessite un ajout de ferraillages supplémentaires dans les murs.

Contrôle de la position des dispositifs de contreventement

Deuxièmement, il est recommandé de faire un contrôle des dispositifs de contreventement. Ces derniers qui permettent de reprendre les efforts du vent dans une structure, pour ensuite les descendre vers le sol. Ils permettent d’assurer un maintien impeccable d’une structure dans les régions à forte sismicité. Il est à noter que le manque de contreventement dans des travaux de maçonnerie peut provoquer une destruction fatale, en cas de poussée latérale importante. Ce qui permet de dire que les dispositifs de contreventement garantissent ma protection d’un bâtiment des différentes contraintes extérieures, notamment le vent. S’ils sont bien en place, les occupants de la maison ne courent aucun risque.

Utilisation de barrières étanches

Enfin, pour permettre des travaux ne présentant aucun risque d’effondrements ni d’accidents, il importe d’opter pour des barrières hermétiques. Ces dernières permettent de combattre l’humidité, surtout, pour le cas des maisons bâties sur un terre-plein. L’absence des barrières entraîne une remontée d’humidité et provoque certainement l’apparition des moisissures et d’altérations diverses. Il est ainsi conseillé de faire une analyse précise des dispositifs de drainage assurant une meilleure protection du bâtiment contre l’humidité. Découvrir s’ils sont suffisants et donc une étape primordiale lors des travaux de maçonnerie. Par conséquent, il existe une panoplie de points de vigilance à vérifier pour limiter le risque de sinistre et de défauts.

Construire sur les toits: la nouvelle tendance immobilière ?
Quel type de matériau choisir pour une construction de maison ?